La notion de coût d’opportunité

La notion de coût d’opportunité

La notion de coût d’opportunité

La notion de « coût d’opportunité », au premier abord peut sembler difficile à comprendre, ce qui en décourage beaucoup. Toutefois, il faut savoir que pour se lancer dans les affaires, tout entrepreneur et tout investisseur qui se respecte se doit de connaitre cette notion dite de « coût d’opportunité ». C’est ainsi que cette notion est très largement abordée par les étudiants d’écoles de commerce. Pour en apprendre davantage rendez-vous sur http://www.isee.fr.

Les origines de cette notion

cout-dopportunite.jpg

Le coût d’opportunité (de l’anglais « Opportunity Cost »), aussi appelé « coût de renonciation », comme son nom l’indique, peut-être définit comme le coût d’un bien qu’il aurait été possible d’acquérir et qui pourtant, a été délaissé au détriment d’un autre bien. Beaucoup plus simplement, l’investisseur ou l’entrepreneur face à deux choix d’opportunité, face à deux options…, se doit d’en choisir un. Le coût d’opportunité équivaut à la valeur de la perte ou de l’opportunité non saisie (autrement dit, l’option non choisie). Cette notion de coût de renonciation ne doit pas être confondue avec la notion de « profit économique » qui correspond au profit global ou brut obtenu à partir de l’opportunité saisie.
La notion de « coût d’opportunité » trouve ses origines dans un très célèbre débat du début du XXème siècle, opposant les économistes britanniques pro Marshall et les économistesadeptes de la ligne de pensée néo-autrichienne.Deux opinions vont se confronter au cours de ce débat. Pour les pro Marshall, le concept de coût est intimement lié au concept de dépense (en termes d’investissements) qui conditionne la production atteignable, contrairement aux économistes néo-autrichiens qui considèrent que le coût provient principalement de la demande qui conditionne la production.

Les caractéristiques du coût d’opportunité

les-caracteristiques-du-cout-dopportunite.jpg

Le coût d’opportunité est caractérisé par son application dans plusieurs domaines. En matière d’investissement par exemple, ce coût sera mesuré à partir de la rentabilité (retour sur investissement), tandis que financièrement, la rentabilité ne constitue pas un élément de mesure.
Le coût d’opportunité est aussi caractérisé par le critère de comparaison entre l’opportunité saisie et non saisie qui est « le risque égal ». En d’autres termes, pour que la notion est un sens réel, les deux opportunités, options ou choix, doivent présenter le même niveau de risque.